THERAPY? Nurse (1992)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THERAPY? Nurse (1992)

Message par whyl le Dim 31 Jan - 21:16

Therapy ? fait parti de ces groupes qui, en l’espace de trois albums à tout explosé puis est finalement retourné dans un anonymat relatif tout en continuant de sortir des albums bétons.
Commençons par leur premier véritable album (le premier étant une compil des deux premiers EP, j’y reviendrais car ils contiennent le nectar de ce qui fera de Therapy ? ce qu’il est)

Therapy ? est donc un groupe de métal/rock alternatif irlandais de Dublin. L’Irlande le pays du rock, où Elvis est porté en héros, pays d’où sont originaires Gary Moore, Gallagher, Thin Lizzy, U2, The Pogues entre autres. Therapy ? y a bien évidemment un succès bien mérité. Malgré la souffrance qui a bien malheureusement fait parti du quotidien des irlandais pendant des siècles (l’Irlande est le seul pays d’Europe qui a vu sa population diminuée de moitié en un siècle suite à plusieurs génocides et exodes ), les irlandais sont réputés pour leur accueil chaleureux (un des rares peuples qui sont heureux de croiser des français !)et leur attachement à leur terre. On ressent en parcourant ce pays un sentiment d'apaisement important ou la joie côtoie souvent un sorte de mélancolie le tout lié à une violence sous-jacente que l’on ressent notamment en traversant certaines villes et quartiers d’Irlande du nord (notamment Derry qui fut rebaptisée Londonderry pour humilier les irlandais, d’ailleurs à ce propos éviter d’appeler cette ville Londonderry si vous parcourez ce pays !!). Pour schématiser l’est du pays est plutôt "favorisée", l’ouest restant marqué par la déportation d’une grosse partie du peuple durant les différentes guerres et dotée d’une terre pratiquement incultivable (comptés de Connaght & Burren).
Ce petit prélude pour mieux cerner le caractère agressif, froid, vindicatif & mélodieux de Therapy ? dans leur musique et surtout dans leurs paroles.




Sur Nurse, Therapy ? nous sert une musique « clinique », froide, martiale, mais terriblement entêtante. Andy McChain possède une voix immédiatement reconnaissable, qui peut se faire tout aussi doucereuse autant que violente et balance des riffs souvent saccadés mais toujours ponctués de mélodies qui s’incrustent directement dans le cortex.

Le single avec lequel le succès a débuté :"Teethgrinder"



un autre titre "Nausea"



Au final un premier album très réussi et très original qui augure du meilleur pour la suite.

whyl
★★★★★✩✩✩ [N1]

Messages : 858
Date d'inscription : 21/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum