FASTER PUSSYCAT Faster Pussycat (1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FASTER PUSSYCAT Faster Pussycat (1987)

Message par Nikkö KRAZZY le Jeu 21 Jan - 16:29


1985. C’est l’année de la formation d’un groupe devenu culte dans le milieu du Sleaze Rock. En effet, c’est cette année là que se forma à Hollywood les légendaires FASTER PUSSYCAT. Initialement composé de Taime Downe (chant), Brent Muscat (guitare, sitar, percussion, backing vocals), Greg Steele (guitare, mandolin, clavier, piano, backing vocals), le line-up, à ses débuts, subira d’incessants changements de personnel, puis finira par se stabiliser avec Mark Michals (batterie, percussion, backing vocals) et Kelly Nickels (basse). Ce dernier quittera le groupe pour les L.A. GUNS en 1987 et sera remplacé au pied levé par Eric Stacy. Le groupe tire son nom du film de Russ Meyer « Faster Pussycat!, Kill!, Kill!» et sera associé rapidement à la scène du club d’Hollywood devenu fameux, j’ai nommé le CATHOUSE. Créé en 1986 par le colocataire du chanteur, Rikki Ratchman, ce club sera un des premiers clubs où joueront les GUNS ‘N’ ROSES (pour fêter la sortie de leur 1er EP), et bien d’autres suivront de L.A. GUNS à JET BOY en passant par JUNKYARD et même PEARL JAM….

FASTER PUSSYCAT arrivera à décrocher le St Graal, à savoir la signature avec une Major Company, Elektra Records. C’est au producteur Ric Browde dont la réputation à explosée suite au succès commercial du 1er album de POISON qu’est confiée la production de leur 1er opus. Découlera de cette collaboration rien de moins qu’une des pierres angulaires du Sleaze Rock américain avec ces riffs accrocheurs tout en gardant un son relativement brut. L’album se placera malgré tout 97ème du Bilboard 200.

Dés le premier titre « Don’t Change that Song », le groupe montre de quoi il est capable entre la voix légèrement nasillarde de Taime, les riffs de guitare acérés et  un refrain percutant. Ce titre bénéficiera même d’une vidéo produite par… Russ Meyer en personne. Ainsi la boucle est bouclée.
Deuxième morceau, deuxième hit en puissance : « Bathroom Wall », avec un riff de guitare glamisant à souhait, et où, Brent and Greg font mutuellement « pleurer » leurs guitares.
« No Room for Emotion » est un tempo medium bien Rock qui n’est pas sans rappeler la musique de groupe comme les GEORGIA SATELLITES.
« Cathouse » est un des hymnes de l’album Sleazy Rock n Roll avec son piano percutant et son refrain fédérateur “And I'm going back to the best cathouse in town”.
Un des fleurons de l’album est le morceau suivant : “Babylon” morceau emblématique du groupe repris entre autre par les BACKYARD BABIES. Sur ce morceau on retrouvera « les scratchs » de Rikki Ratchman ainsi que la participation de Mitch Perry (musicien ayant trainé ses guêtres avec EDWAR WINTER, KEEL, MSG, HOUSE OF LORDS…). Ce morceau deviendra culte avec son fameux : « Pu-Pu-Pu-Pussycat shut up, pussycat shut up, Pussycat shut up, shut up, pussycat shut up ».
Le morceau suivant « Smash Alley » officie dans un Sleaze Rock assez convenu.
« Shooting You Down», lui, bénéficie d’une rythmique en béton et fait parti des meilleurs morceaux de l’album : guitares agressives à souhait et ligne de chant à l’avenant.
Assez proche du précédent morceau mais avec une guitare un poil plus mélodique, « City Has No Heart » est un joli petit brulot qui rappellera ce que fera par la suite un certain ALLEYCAT SCRATCH… une histoire de chats en somme.
Très proche de certains titres des NEW YORK DOLLS, JETBOYS (français) ou JOHNNY THUNDER, l’avant dernier morceau s’appelle « Ship Rolls In » et nous propulse directement vers la fin des 70’s et du « Dirty Glam » joué par les groupes précités.
L’album se finit avec « Bottle in Front of Me » et une ligne de chant relativement saccadée que l’on retrouvera plus souvent sur les albums suivants du groupe.

Pour résumé, cet album des FASTER PUSSYCAT est une franche réussite et fera entrer ce groupe au Panthéon du Sleaze.
Un album à posséder d’urgence, d’autant plus, qu’il est trouvable facilement et a été réédité récemment avec un joli booklet chez Rock Candy Records.
Il est bon de noter que le groupe s’est reformé et ne contient que le chanteur en membre originel. Qui plus est, le style est devenu très moderne et risque de rebuter pas mal de fans de la première heure.


NOTE : 8/10
avatar
Nikkö KRAZZY
★★★✩✩✩✩✩ [N1]

Messages : 362
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : Le Touvet, Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nikko_krazzy

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum