TANK Honour & Blood (1984)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TANK Honour & Blood (1984)

Message par Hugh le Ven 4 Mar - 10:04


Tank est le groupe issu de la New Wave Of British Heavy Metal pour lequel j’ai certainement le plus d’affection. J’ai toujours été séduit par leur musique lourde et puissante sur lesquels reposent des vocaux tellement éraillés qu’ils vous font mal à la gorge. La musique de Tank peut vraiment être considérée au sens premier comme du metal lourd (Heavy Metal) tellement elle est pesante et compacte. Ce groupe n’a vraiment pas eu le succès qu’il aurait mérité.
Tank est l’exemple même qui montre bien comment le Heavy Metal à trouvé son renouveau dans l’énergie Punk pour évoluer vers ce qui est devenu la NWOBHM ; Iron Maiden lui-même n’a-t-il pas été considéré comme Punk à ses tous débuts avec un Di’Anno au look faisant largement penser aux Sex Pistols. En effet, Algy Ward (chant) est le maillon évident de cet apport du Punk au Heavy. Il était au micro du groupe Punk « The Damned » de novembre 78 à février 80, juste avant la formation de Tank. Cet alliage dont Tank est un exemple significatif est celui dont sont fait les Motörhead, Girlschool et autres Raven…
Honor & Blood n’est pas l’album qui a eu le plus de succès, ni celui cité en référence lorsque l’on parle du groupe, ni même mon préféré mais je pense qu’il est le plus abouti et le plus abordable pour qui ne connais pas le groupe. L’énergie développée dans les 3 premiers opus est beaucoup plus brute et directe, je dirais moins accessible au « non initié ». Sur cet album, la production est plus arrondie et certains titres sont plus mélodique (sur l’échelle mélodique de Tank bien sur, ne cherchez pas de slows à la Scorpions).
Cette évolution tiens aussi peut-être au fait que sur cet album, Algy Ward est le dernier membre fondateur du groupe ; les frères Brabbs venaient de partir.
Tous les titres sont d’excellente facture proposant des ambiances différentes et des changements de tempo bien sentis, y compris des parties assez calmes. Chacun, selon ses goûts, pourra préférer l’un ou l’autre des titres. On y trouve même une reprise étonnante d’un titre d’Aretha Franklin de 1967, « Chain Of Fool » qui sera repris plus tard par d’autres groupes à l’instar de Little Caesar, Soul Kitchen, Jimmy Barnes ou Richard Marx (parmi plus d’une trentaine de reprise de tous styles).
Pour moi, le seul défaut de cet album, c’est qu’il ne contient que 7 titres (pour une durée totale de 43 minutes) mais heureusement tous excellents.

avatar
Hugh
[★★★★★★★★ Admin]

Messages : 3404
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 53
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://hardnheavy80.goodforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum