EXCITER Heavy Metal Maniac (1983)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EXCITER Heavy Metal Maniac (1983)

Message par Hugh le Sam 20 Fév - 14:50


Ce premier album des Canadien d’Exciter n’a pas vraiment marqué l’Histoire du Metal. Pourtant, il fait partie de ces albums que tout amateur de Heavy / Speed / Thrash Metal se doit de découvrir. Le genre d’album qui procure aux initiés un immense bonheur (dans un océan d’indifférence, voire parfois d’incompréhension).

En 80/82, le Heavy Metal devenu une institution, quelques excités décident de pousser un peu plus les manettes en distillant davantage de vitesse et d’agressivité. Ce sont les balbutiements du Thrash : ça grésille, c’est aigu, pied au plancher, énergique avec de forts relents Punk. Après une phase de transfert entre le Punk et le Heavy venu d’Angleterre (Venom en tête), quelques jeunes américains (Metallica, Slayer, Anthrax, Exodus pour les plus connus) bredouillent leurs copies avec chacun sa recette et son tour de main. Plus au Nord, les membres d’Exciter (mais aussi d’Anvil) ont aussi une idée sur la question.

La musique d’Exciter est une sorte de Heavy sous amphet’ qu’on aurait croisé avec du Punk. Dans leur démarche, le Thrash originel n’est alors qu’agressivité et vitesse mais sans aucune méchanceté. C’est un Thrash « light » efficace, frais, simple et sans artifice. A l’époque on appelait ça (de manière descriptive) du Speed Metal. En effet, le groupe fait partie des précurseurs du Speed Metal, lui-même un des mouvements fondateurs du Thrash. Avec Heavy Metal Maniac, il n’y a pas tromperie sur la marchandise, c’est bien de Heavy Metal pur et dur qu’il s’agit là.
Le groupe s'appuie sur son leader Dan Beehler, batteur à la technique primitive mais bigrement efficace. Dan est également le chanteur dont la voix n'est pas sans rappeler aux premiers abords celle de Bruce Dickinson ou de Rob Halford. Le groupe ne cache pas son influence et tire son nom de la chanson de Judas Priest (sur Stained Class). Toutefois la voix du chanteur est moins aigüe, stridente, que celle d’Halford.

Heavy Metal Maniac secoue vraiment. Au sens propre d’abord, avec des morceaux bien Thrash d’une redoutable efficacité, « Cry of the Banshee » par exemple. Mais aussi en termes de charge émotionnelle, Heavy Metal Maniac fait mouche. Comment rester de marbre devant la magnifique « Blackwitch » (envoûtante, progressive, arpèges introductifs laissant place à une belle violence) ? En 1983, Exciter a déjà pensé la ballade Thrash.

En plus, il y a cette naïveté qui vous prend à la gorge (ou qui peut aussi vous faire hurler de rire). Les symptômes sont là : riffs préhistoriques, paroles d’abrutis, clichés à la pelle... Imaginez ces gamins vêtus de cuir clouté au début des années 80 qui s’excitent et hurlent des paroles aussi pathétiques que « Lève-toi et bats-toi ». Ca frôle régulièrement le kitsch, on flirte parfois avec le ridicule mais leur conviction et leur énergie dégagent tant d’émotions qu’ils vous donnent le grand frisson.
Cet album propose de sacrés classiques du genre « Heavy metal maniac », « Cry of the Banshee » ou « Stand up and Fight ». Un titre comme « Iron Dogs », un peu plus mid-tempo fait également penser aux premiers albums de Armored Saint. On peut aussi déceler par moments, dans ces tempos speeds, un certain rapport à Motörhead, comme sur le titre « Under Attack ».
Le grand problème reste la production. On pourrait croire que l’album est produit à la MJC du coin. Aujourd’hui, n’importe quel gamin se débrouille mieux avec un PC et une table de mixage !!! La production est désastreuse mais cela a tendance à renforcer l’esprit de l’album et apporte peut être son côté « culte ». Une sorte d’énorme diamant encore englué dans une vulgaire roche.
Heavy Metal Maniac demande donc un effort : celui de percer l’emballage. Mais une fois l’oreille apprivoisée, l’initié pourra découvrir un album de Thrash « carré » composé de riffs imparables et de mélodies ravageuses.
Par son côté originel « brut de décoffrage », Heavy Metal Maniac est un album indispensable, « culte » ; Un album secondaire, bourré de défauts... mais terriblement attachant et irrésistiblement authentique !

avatar
Hugh
[★★★★★★★★ Admin]

Messages : 3279
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 52
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://hardnheavy80.goodforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum