THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Philippe le Dim 24 Jan - 15:33



J'ai toujours aimé les albums live . Ils respirent la sueur . Ils suintent . Ils vibrent . Live And Dangerous fait partie de ces albums-là

Tout a commencé , en ce qui me concerne , avec cet album en 1978.
La pochette déjà traduit la bestialité de la musique grâce notamment à cette posture animale de Phil en gros plan. Scott et Brian , juste derrière pour asséner leurs solos incisifs .

Enregistré sur deux dates et sur deux tournées différentes (le Johnny The Fox Tour et le Bad Reputation Tour) , Live And Dangerous démarre dans une ambiance de feu , digne d'une rencontre de football opposant Manchester United à Chelsea ("Lizzy, Lizzy" scandé par le public) .

Jailbreak ouvre les hostilités dans une version débridée , toutes guitares en avant , Phil chantant merveilleusement bien

Ensuite, à mon sens , vient le premier moment fort de Live And Dangerous ; Emerald délivré dans une version incendiaire . Le mot n'est guère exagéré car tout est magnifiquement en place (la voix de Phil, les harmonies de guitares , la section rythmique et surtout le solo de Brian Robertson qui , à lui seul , justifie l'acquisition de cet album considéré comme étant le "meilleur album live de tous les temps par la très sérieuse revue " Classic Rock".

Après ce déluge de décibels , le groupe exécute Southbound dans une version plus tonique que celle figurant sur Bad Reputation . La première face s'achève sur Rosalie couplée avec Cowgirl Song , l'occasion étant donnée à Phil Lynott d'exhorter le public à se manifester .

On reprend ensuite avec ce morceau avec ce morceau atypique qui a toujours occupé une place de choix dans les set-lists de Lizzy à savoir Dancing In The Moonlight , interprété ici en compagnie de feu John Earle , saxophoniste d'un obscur orchestre , The Grand Parade.

Ce qui suit est galactique (comme le Real , quoiqu'en ce moment .....) . En effet , Massacre , comme son nom l'indique , détruit tout , brûle tout et ravage tout sur son passage . Lynott (quel chant !!!!!!!!!) aurait dû changer le titre en Attila's Anthem ( L'Hymne d'Attila) pour l'occasion tant l'interprétation qui enfut donnée ce soir-là , fut exemplaire : voici à mon avis le second temps fort de Live And Dangerous .

La pause romantique s'impose désormais , puisque le groupe s'attèle à interpréter Still In Love With You . La version est tout simplement magnifique .

Puis vient Johnny The Fox interprété dans une version endiablée . Exit le premier vinyl.

Le second vinyl démarre sur un Cowboy Song , somme toute assez classique mais efficace pour déboucher ensuite sur le seul hit de Lizzy qui eut la chance (?) d'être programmé au moment de sa sortie en 1976 , The Boys Are Back In Town . Le public canadien reconnaissant le titre est , bien entendu , aux anges .

A peine le temps de souffler que Don't Believe A Word surgit et met tout le monde d'accord . Les soli de notre paire de guitaristes sont justes , acérés et inspirés . Le troisième fort , à mon humble avis , se situe ainsi : Warrior . Le titre revêt ici une dimension supérieure à la version studio de Jailbreak . En effet , tout est bonifié , notamment la trame initiale du morceau intervenant juste après le solo de guitare .

Aprés cette orgie sonore et sentant le public quelque peu assommé , Lynott harangue , exhorte son auditoire puis entame Are You Ready dans une version efficace .

La quatrième face débute sur un Suicide très en verve , morceau durant lequel , le groupe fait preuve d' une étonnante cohésion musicale . Sha La La prend le relais et nous permet de constater à quel point Brian Downey est un batteur subtil et puissant à la fois . Celui-ci exécute un solo de toute beauté durant lequel , on ne s'ennuie à aucun moment .

Vient ensuite le grand cheval de bataille de Lizzy , Baby Drives Me Crazy , sorte de blues-rock savamment mijoté aux petits oignons . Lynott s'accorde le droit de présenter les musiciens du groupe . Petite anecdote, sur ce titre enregistré au Canada , Phil , fort de son humour qu'on lui connaissait bien , présente Gorham comme étant le favori potentiel de la prochaine élection américaine . Naturellement sur ce titre , le public participe activement , ce dont semble se réjouir le grand Phil .

Retour à l' Hammersmith Odeon de Londres en novembre 76 où le groupe achève son set sur The Rocker dans une version expéditive .

Les choeurs footballistiques ("Lizzy , Lizzy") nous achèvent et achèvent par conséquent ce grand album live qui a accompagné toute mon adolescence et qui continue de le faire alors que je suis âgé de 53 ans .

Philippe

Messages : 269
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Spenser69 le Dim 24 Jan - 15:37

Décidément, ici, on me prend par les sentiments !! Very Happy

Spenser69

Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fernandorockshow.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Nikkö KRAZZY le Dim 24 Jan - 15:41

encore un "Live" sur mes tablettes... faut vraiment que je pense à me le procurer ! ! ! Qui plus est la voix de Phil est tellement... inimitable et groovy.

Nikkö KRAZZY

Messages : 277
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : Le Touvet, Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/nikko_krazzy

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par d'jo le Dim 24 Jan - 15:47

excellent ce live



en ce moment j'écoute l'autre live des thin lizzy ( playlist vinyl lol! )

d'jo

Messages : 1393
Date d'inscription : 20/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Philippe le Dim 24 Jan - 16:13


Philippe

Messages : 269
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par AGREUH le Dim 24 Jan - 16:25

C'est un incontournable et obligatoire album live de ces années mythiques. 70's et 80's ont certainement proposé les plus magiques d'entre eux. Et puis.. SUICIDE I love you I love you I love you I love you
Quelques noms :
Scorpions Tokyo Tapes - UFO - Stangers.... - Ted Nugent GONZO. - Lynyrd Skynyrd - One more..... - AC/DC - If you want Blood - Iron Maiden - Live after death.....

La liste est longue et... fantastique... et punaise des heures à décortiquer les pochettes des LP ou doubles LP. Quelle époque formidable.. I love you I love you I love you

Le 1/4 d'heure nostalgie du Vieux !!! Wink Very Happy

AGREUH

Messages : 318
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 56
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par d'jo le Dim 24 Jan - 16:27

AGREUH a écrit:C'est un incontournable et obligatoire album live de ces années mythiques. 70's et 80's ont certainement proposé les plus magiques d'entre eux.  Et puis.. SUICIDE  I love you  I love you  I love you  I love you
Quelques noms :
Scorpions Tokyo Tapes - UFO - Stangers.... - Ted Nugent GONZO. - Lynyrd Skynyrd - One more..... - AC/DC - If you want Blood - Iron Maiden - Live after death.....

La liste est longue et...  fantastique... et punaise des heures à décortiquer les pochettes des LP ou doubles LP.  Quelle époque formidable.. I love you I love you I love you

Le 1/4 d'heure nostalgie du Vieux !!! Wink Very Happy

http://img1.xooimage

d'jo

Messages : 1393
Date d'inscription : 20/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par gandalf le Dim 24 Jan - 17:24

Tout est presque parfait sur cet album: que des très bons morceaux (juste un bémol pour Johnny the Fox que perso je n'ai jamais très bon) et l'interprétation est exploisive (mention spéciale pour MAssacre, et perso j'aime beaucoup la version de Shalala).

gandalf

Messages : 323
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 41
Localisation : Haute-Vienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Spenser69 le Dim 24 Jan - 17:29

Voici ma prose (Chronique publiée sur METAL SICKNESS en novembre 2008) sur ce glorieux album :

"Il fut un temps béni où les groupes ne nous gavaient pas d’un album live après chaque disque studio. Une époque où la sortie d’un live était un événement marquant la fin d’un cycle ou d’une période spéciale.
Un temps que Thin Lizzy marqua de son empreinte en sortant deux des lives les plus importants de l’histoire du hard.

Si "Life/live" constitue la glorieuse épitaphe du combo irlandais, ce "Live & Dangerous" présente le groupe dans sa formation la plus redoutable. Le groupe vient enfin de cartonner mondialement (avec le titre "The Boys Are Back In Town") et possède déjà huit albums au compteur !
Emmené de main de maître par le bassiste chanteur Phil Lynnot, dont la voix chaude et envoûtante reste la marque principale du quatuor, Thin Lizzy compte en ses rangs la paire de guitaristes Scott Gorham/Brian Robertson.
Si Gary Moore précédemment (et ultérieurement) ou John Sykes pour le dernier album faisaient figure de guitar hero, le duo de six-cordistes fonctionne ici en osmose, alternant les soli ou se lançant dans des parties de twin guitars d’anthologie. Rajoutez à cela un Brian Downey, injustement sous estimé derrière ses fûts, et vous obtenez une véritable machine à riffer et à groover.

Enregistré sur plusieurs dates en novembre 1976 à l’Hammersmith Odeon de Londres et une un an plus tard à Toronto, ce live s’ouvre par un "Jailbreak" rageur qui permet au groupe de se chauffer. La production très crue permet d’entendre très distinctement chaque instrument, et notamment la basse qui est vraiment au même niveau que les grattes. "Emerald" qui suit maintient la pression avec une compo, très typée 70’s, qui livre de superbes parties de guitares harmonisées. Le concert est lancé, et le groupe lance un "Southbound" plus léger mais dégoulinant de feeling et de six cordes. On attaque dans le plus sérieux avec "Rosalie", une reprise survitaminée de Bob Seger enchaînée à "Cowgirl’s song" puis le sublissime "Dancing In The Moonlight". Une version tout en retenue, avec un solo de saxo magnifique qui précède une intervention de gratte encore plus frissonnante. Une rythmique qui swingue comme jamais et un Lynott dont la voix est prenante au possible soutenue par des chœurs discret et bien placés. Une vraie petite bulle de douceur qui renforce l’aspect agressif de "Massacre" qui déboule juste derrière. Et comme le groupe aime souffler le chaud et le froid, le titre suivant est le méga slow "Still In Love With You". Que dire si ce n’est que c’est un must d’émotion !

Retour à une vieillerie très 70’s avec (rien que le nom m’amuse !) "Johnny The Fox Meets Johnny The Weed". Après un tel début, on est déjà en droit de se dire que ce disque est une réussite, mais ce qui arrive maintenant appartient carrément à l’histoire !
"Cowboy song" et sa longue intro très calme sur laquelle la voix file des frissons avant une accélération et un jeu de guitare qui fera prendre leur pied à des générations de musiciens et qui a fait la réputation de Thin Lizzy. Survient alors le plus gros succès du groupe "The Boys Are Back In Town". Monumental ! Puis "Don’t Believe A Word" dans sa version rock (bien plus efficace que celle de "Life/live"). Le combo irlandais est lancé et rien ne semble l’arrêter. Les titres s’enchaînent et c’est l’histoire du hard qui se déroule dans nos oreilles. Mention spéciale à "Sha La La" et sa rythmique brute de fonderie qui prouve qu’un groupe peut maîtriser des facettes très variées en restant cohérent.

"Live And Dangerous" est un document prenant, qui offre une remarquable unité (en dépit d’enregistrements différents et de quelques retouches studio) et une vision très fidèle de la machine de guerre qu’était Thin Lizzy sur scène. Un quatuor très complémentaire où la créativité débordante du leader ne bridait pas vraiment ses comparses pour un résultat riche, dense et homogène."


Dernière édition par Spenser69 le Dim 21 Fév - 11:05, édité 1 fois

Spenser69

Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fernandorockshow.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Philippe le Dim 24 Jan - 18:00

Sinon, voici l'un des bootlegs doté d'un son magnifique ayant servi en partie au mythique double live. Je l'ai réécouté en début d'aprem :








Philippe

Messages : 269
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par AGREUH le Dim 24 Jan - 18:31

Inoubliable groupe. Inoubliable Phil.

AGREUH

Messages : 318
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 56
Localisation : ROUEN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par zepforce le Dim 24 Jan - 18:51

album reenregistré à 75% d'apres son produteur (dont j'oublie le nom) seul la batterie est d'origine.

mais putain de live quand meme ,un des premiers que j'ai eu (avec tokyo tapes ,strangers in the night ,if you want blood ) .

zepforce

Messages : 363
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Philippe le Dim 24 Jan - 19:17

zepforce a écrit:album reenregistré à 75% d'apres son produteur (dont j'oublie le nom) seul la batterie est d'origine.

mais putain de live quand meme ,un des premiers que j'ai eu (avec tokyo tapes ,strangers in the night ,if you want blood ) .

Tony Visconti.

Philippe

Messages : 269
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Moka17 le Dim 24 Jan - 23:04

je ne suis pas un énorme fan the Thin Lizzy comme certains ici Very Happy mais je le mets un peu en dessous de Life qui pour moi le meilleur. peut être les morceaux sont un peu trop années 70 pour moi ?

Moka17

Messages : 92
Date d'inscription : 22/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par taker5962 le Lun 25 Jan - 9:16

Tiens Moka...
tu dois me connaitre d'un autre forum où j'y suis inscris sous le nom thesedays95...

taker5962

Messages : 8
Date d'inscription : 20/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Moka17 le Lun 25 Jan - 20:41

taker5962 a écrit:Tiens Moka...
tu dois me connaitre d'un autre forum où j'y suis inscris sous le nom thesedays95...

au moins deux autres, un francophone, un anglophone Smile

Moka17

Messages : 92
Date d'inscription : 22/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THIN LIZZY Live And Dangerous (1978)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum